Matthieu Dhenne

Avocat au Barreau de Paris
Docteur en Droit (Université Paris II Panthéon-Assas)
Master II Accords et Propriété Industrielle (CEIPI)
LL.M. IP International Legal Practice (Bond University)

Dhenne Avocat est actuellement le seul Cabinet d’avocat français dont le contentieux des brevets d’invention constitue le coeur de métier.

L’activité de son fondateur Matthieu Dhenne consiste dans le conseil et le contentieux de la propriété intellectuelle. Il est, avant tout, avocat en droit des brevets (conseil et contentieux des brevets d’invention).

Matthieu est titulaire d’un Master 2 du Centre d’études internationales de la propriété intellectuelle (CEIPI, France), d’un LL.M. de l’École de droit de l’Université de Bond (Queensland, Australie) et d’un doctorat en droit de l’Université Paris II Panthéon-Assas. Durant la préparation de son doctorat, il a été enseignant chercheur à l’Université de Paris XII (désormais Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne), chercheur invité à l’École de droit de l’Université de Columbia (New-York), boursier à l’Institut Max-Planck pour le droit de l’innovation et le droit de la concurrence à Munich (bourse de l’Institut Max-Planck et bourse de la GRUR) et chercheur invité à l’Office européen des brevets (OEB).

Mentionné à ce titre dans le premier tiers du classement Legal 500 en 2017 et 2018, Matthieu consacre l’essentiel de sa pratique aux contentieux nationaux et transnationaux des brevets d’inventions (électronique, mécanique, pharmaceutique, cosmétique, etc.). Il a ainsi notamment assisté des sociétés aussi diverses que Marathon Patent Group, Alpinestars, Mylan ou encore Amgen, par exemple. Matthieu bénéficie également de compétences juridiques approfondies lui permettant de conseiller ses clients sur les problématiques de procédure (saisie-contrefaçon notamment) et sur tous les aspects de la gestion des droits (contrats, inventions de salariés, etc.). Enfin, il dispose d’une solide expérience en droit des marques, en droit des dessins et modèles et en droit d’auteur (plus particulièrement quand ce dernier touche aux logiciels).

Parallèlement à son activité au sein du Cabinet, Matthieu dirige un Think Tank consacré à la promotion de l’innovation (Institut Stanislas de Boufflers) et il participe activement à plusieurs associations dont l’Alumni du CEIPI ou encore l’AIPPI, l’APEB, l’APRAM, le LES et l’AAPI. Matthieu a ainsi notamment été un rapporteur pour le groupe français de l’AIPPI lors du Congrès de Sydney en 2017 (question brevets : brevetabilité des inventions mises en oeuvre par ordinateur). Il est régulièrement interrogé par les pouvoirs publics à propos de projets de textes relatifs à la propriété intellectuelle et au secret des affaires (loi sur le secret des affaires et loi PACTE par exemple) ainsi que sollicité pour intervenir lors des conférences et participer à des jurys.

Matthieu est l’auteur d’un ouvrage intitulé « Technique et droit des brevets. L’invention en droit des brevets » (publié par LexisNexis et issu de sa thèse de doctorat), qui porte essentiellement sur la notion de caractère technique en droit des brevets et sur les inventions mises en oeuvre par ordinateur. Il est également l’auteur de nombreux articles sur le droit de la propriété intellectuelle, en particulier relatifs au droit des brevets, dans des revues juridiques françaises et internationales de renom.

Matthieu parle français, anglais et allemand couramment.

Publications

137 rue de l'Université
75007 Paris
01 53 01 21 66
md@dhenne-avocat.com

Scroll to top